16 septembre 2012

Cadre en carton, patines et peinture acrylique

Isabelle excelle dans les patines qu'elle appelle ses patouilles ! Une jolie carte, un cadre en carton, quelques papiers déchirés et le savoir-faire d'Isa qui crée la matière, le mur, les failles, l'usure et les couleurs du temps et de l'ailleurs. N'oublions pas la frise de balsa qui évoque le banc et nous voici projetés dans l'imaginaire qui magnifie le sujet.