Stéphanie est nouvelle à l'atelier.

Elle a déjà peint à l'aquarelle et fait entre autres de bien beaux portraits : tout est parfaitement léché, lissé, cerné, parfait donc mais un peu figé.

Ses premiers cours à l'atelier vont donc s'ordonnancer autour du lâcher-prise.

Dans le mouillé tout d'abord, on lance les pigments sans chercher d'effet particulier.

Puis une fois, le fond bien sec, on cherche ... on cherche dans les tâches de pigments ce que l'aquarelle a à dire ...

Tu vois quoi Stéphanie ?

Elle y a vu plein de choses, en a précisé délicatement quelques contours...

Ils sont bien là, ils sont superbes, ils sont nombreux, arrivés tout seuls par la magie de l'eau et de la couleur.

octobre

Vous les voyez bien, vous ?