Quand j'ai ouvert l'atelier il y a 9 ans, j'ai cru un moment que donner des cours empêchait d'en prendre !

Stupide erreur de débutante !

Si on donne (et je donne beaucoup dans mes cours, beaucoup de moi, beaucoup d'énergie, beaucoup de matériel et surtout beaucoup d'idées), il faut nourrir l'inspiration et la source de l'énergie créative.

Donc malgré une petite coupure d'un an, ça fait 12 ans que je prends des cours dans une Emap de la région.

Mon prof est grandiose, d'une culture et d'une intelligence hors du commun.

Et je peux vous dire qu'on ne peint pas des fleurs .... je n'ai rien contre les fleurs mais là-bas on peint plus autour de grandes idées ou de mouvements créatifs différents.

La dernière découverte a été la technique du cut up.

On crée son texte par puzzle de textes découpés dans des livres et on l'évoque en une toile qui allie ruptures, fragments, déchirures et interconnections entre les fragments de textes et les éléments peints à l'image du rendu du texte final qui perd toute signification classique.

C'est peu dire que je me suis éclatée à le faire.

Oui, je sais, c'est "différent" mais j'aime trop ça !!

cut up