Une fois n'est pas coutume mais je vais me faire le plaisir de dédicacer ce post à Philippe !

Qui est Philippe et pourquoi une dédicace ? Philippe serait-il un nouvel élève de l'atelier lequel, il faut l'avouer, réunit un public essentiellement féminin (depuis la défection de Daniel et Hervé (snif...), il ne reste que Marcel pour représenter la gent masculine).

Non, pas du tout ! Philippe est un fan tout récent de l'atelier, ou plutôt du blog de l'atelier, qui attend mes mises à jour avec impatience et qui ne manque pas de me faire remarquer, à raison, et tous les mercredis, que je n'ai rien posté de nouveau depuis .... (diantre, mais il a raison le bougre !) .... plus d'un mois !(en fait Philippe est mon prof de théâtre !!)

Donc, toutes mes excuses à l'ensemble des lecteurs qui attendent quelques nouveautés qui tardent à venir ....

Pourtant, comme d'hab, ce n'est pas la matière qui manque !!

Parlons un peu aujourd'hui des encadrements merveilleux que mes élèves ont réalisé autour des cartes éditées à partir de mes toiles japonaises.

Le triptyque "kimonos" a inspiré les unes et les autres.

Rappelons que ce triptyque de toiles est un hommage aux victimes du tsunami en trois volets intitulés "fuites", "urgence" et "envol".

 

CARTES D'ART POUR IdeC

Les élèves de l'atelier ont été nombreuses à décliner des encadrements plus inventifs les uns que les autres autour de ces visuels.

En voici quelqu'uns :

STH71622

Création d'Isabelle : technique des filets courants d'air particulièrement bien adaptée au sujet

 

portes japonaises

Création de Christine : les portes japonaises sont vraiment bien choisies !

Un travail titanesque pour lequel il a fallu remborder chaque fenêtre des portes.

 

envol

De nouveau Isa : éventail superbe au centre d'un passe-partout merveilleusement peint et patiné

 

Je suis profondément flattée que mes élèves aient choisi d'encadrer les reproductions de mes toiles. Et c'est toujours un grand plaisir de voir le même sujet encadré de façon si différente.

Je pense que j'oublie de citer et de publier d'autres encadrements de la série des kimonos : si vous avez des photos, n'hésitez pas à me les envoyer.