Au départ, une petite encre asiatique, un peu tristoune. Jocelyne ne l'aimait pas trop, ne sachant pas quel parti en tirer.

encre

On a opté pour l'évidence : le kakemono. Et décidé de tirer parti de la longueur pour en rajouter encore.

Des papiers toniques mais pas trop lumineux pour ne pas écraser le sujet.

Et le tour est joué ! le résultat met bien en valeur l'image et lui offre un cachet vraiment sympa !

DSC_0003