Christine a eu bien raison de s'acharner à faire ses gammes de lavis : plusieurs heures à tirer des lignes, à tester les différents types de lavis, à entrer dans l'esprit du sujet à encadrer.

Le résultat final est sublime : flamboyant comme le sujet et tout à la fois respectueux du classissisme de l'oeuvre.

Venise_n_1__3_