Vous l'aviez vu bien trop cuit ! On peut même dire que la patine était ratée .... Au delà d'une question de couleurs, trop fortes et mal dégradées, il y avait un vrai problème de texture. La matière n'y était pas ... Là où on était en droit de s'attendre à une texture de petit gâteau friable, le rendu bois et peinture prenait le dessus. Il était vraiment à refaire.

Opération ponçage puis réflexion quant aux produits, couleurs, pigments et outils à utiliser.

L'inspiration est venue.

Comme dit le proverbe chinois, "si tu veux peindre le bambou, deviens bambou" : en patine, c'est plus vrai encore. Si on veut reproduire une matière, il faut se couler dans la matière, devenir la matière, sentir la matière. C'est ainsi que je fonctionne en mode patine !

Je me suis fait petit biscuit, farine, miettes, goûters d'enfance ...

Et il est arrivé, le petit beurre parfait !

STH74048

Détail de la pate croustillante :

STH74049

On en mangerait !!