Quoi de plus stupide que désirer présenter un avant/après d'une restauration réussie .... quand on a oublié de prendre des photos du "avant".

Il va donc falloir me croire sur parole et faire preuve d'imagination.

Il s'agissait de deux gravures, sales, auréolées d'humidité, encadrées par de vieilles baguettes ébréchées tenues par du ruban adhésif.

Gommage à la chaussette et double nettoyage doux avec une dilution de thylose.
Encadrement sobre et petit détail qui fait la différence.

Quelques jours plus tard :

encre1

encre2

Détails :

encre1d_tail



    encre2d_tail

 

Edit du 6 avril 2013 : je viens de recevoir aujourd'hui un commentaire furieux et aigri d'un restaurateur professionnel considérant que je fais n'importe quoi et que la tylose ne convient pas à la restauration de documents anciens.

Je ne publierai pas ce commentaire ici car le ton est bien trop agressif mais sachez Monsieur Segirard que cette technique m'a été apprise par un responsable de la restauration des documents anciens qui travaille à la Bibliothèque Nationale de France ; ça vous calme un peu ?

En outre, je ne donne aucun conseil, ne restaure pour personne d'autre que moi et n'incite personne à utiliser la tylose.

Ceci dit, si vous êtes aussi agréable avec vos clients que vous l'êtes sur le net, il ne faut pas vous étonner que les temps soient durs pour vous dans la restauration de documents anciens...  :D